LE PACIFIQUE | LE LIEU

L'A-CDC

LES MISSIONS

LES ESPACES

LE PACIFIQUE | L'ÉQUIPE

Le Pacifique | Centre de Développement Chorégraphique (CDC) | Grenoble

Le Pacifique | Le lieu

En 2004, la chorégraphe Christiane Blaise transforme un site industriel en un espace pour la danse : le Pacifique. L’association est propriétaire du lieu, une maison pour les artistes entièrement dédiée à la création où les résidences prennent tout leur sens grâce aux logements à disposition des artistes.

En 2007 le Pacifique devient CDC : il accompagne les compagnies, les aide à se structurer, à construire leur parcours dans la durée, jusqu’au rayonnement nécessaire à leur existence. Il imagine une démarche à la fois économique et humaine : partage des outils, souci de la création d’emplois.

En septembre 2016, Marie Roche reprend la direction du Pacifique | CDC pour développer un projet en interaction avec le territoire en donnant une large place aux créations qui prennent en considération le contexte et inventent de nouveaux modes de rencontres avec les publics.

Le pacifique poursuit son soutien aux écritures singulières en offrant au public un véritable approfondissement de la démarche des chorégraphes avec plusieurs rendez-vous autour des compagnies accueillies.


Le Pacifique | Centre de Développement Chorégraphique (CDC) | Grenoble

L'association des Centres de Développement Chorégraphiques : L'A-CDC

L'origine
Le premier Centre de Développement Chorégraphique voit le jour à Toulouse en 1995 suivi, en 1996, par Uzès danse. Comme la plupart des établissements soutenus par l’Etat, les CDC sont le fruit de l’histoire de la décentralisation culturelle. Dirigés par des professionnels qui ne sont pas des artistes en activité, leur projet prend appui sur une approche pragmatique de la demande sur les territoires. Au fonctionnement souple, leurs missions sont relatives à la production, la diffusion de pièces chorégraphiques et la sensibilisation à la danse. Ils proposent donc des saisons artistiques et des festivals de qualité. Ils sont financièrement accompagnés par l'Etat et les collectivités territoriales dans des proportions spécifiques à chacun.

En 2009, à l’issue d’une concertation nationale plus connue sous le nom d’Entretiens de Valois, les services du Ministère de la Culture et de la Communication souhaitant clarifier la situation des établissements du réseau culturel national consacré au spectacle vivant élaborent un ensemble de textes administratifs dont un consacré entièrement aux CDC leur permettant de figurer dans le réseau national des établissements culturels soutenus par l’Etat

La coproduction des CDC
Chaque année, l'Association des CDC (l'A-CDC) coproduit un spectacle d’une compagnie soutenue à chaque étape du processus de travail et de vie de la pièce : temps de résidence de recherche et d’écriture, création lumières, promotion auprès des médias et des réseaux professionnels, tournée dans tous les CDC, et bien sûr apport financier. La coproduction des CDC s’adresse à des artistes en début de carrière, installés en France ou à l’étranger. Depuis 2005, les artistes qui ont bénéficié de ce dispositif sont : Julia Cima, Thomas Lebrun, Foofwa d’Imobilité (Suisse), David Wampach, collectif Peeping Tom (Belgique), Nelisiwe Xaba (Afrique du Sud), Hélène Iratchet, Radhouane El Meddeb (Tunisie), Pierre-Yohann Suc et Magali Pobel, Ambra Senatore (Italie), Emmanuel Eggermont, Danya Hammoud (Liban), Aude Lachaise.
Marlene Monteiro Freitas est l'artiste soutenue en 2016 par l'A-CDC. Elle présentera son spectacle Jaguar le lundi 30 janvier 2017 au Pacifique | CDC

Les projets partagés des CDC
Parallèlement à la coproduction annuelle, l'Association des CDC mène des projets communs. Depuis 2010, chacun des CDC propose aux publics de son territoire, notamment les scolaires, deux conférences interactives conçues par le CDC Toulouse/Midi-Pyrénées autour de l'histoire de la danse : La danse en 10 dates et Une histoire de la danse contemporaine en 10 titres. Une troisième conférence, Tour du monde des danses urbaines en 10 villes, conçue par François Chaignaud et Cecilia Bengolea, dansée par Ana Pi, circule également depuis 2014. En 2015, une fresque INA intitulée Danses sans visa voit le jour, pilotée par le CDC Toulouse/Midi-Pyrénées et coproduite par l'Association des CDC. Nouvel outil numérique et interactif Data-danse est lancé fin 2016. Initialement conçu par le Cuvier  CDC d’Aquitaine et le Gymnase CDC de Roubaix, il est le fruit de nombreuses recherches et de la collaboration de plusieurs partenaires engagés pour la danse (le Théâtre national de Chaillot, le Centre national de la danse, La Maison de la danse et l’A-CDC).
Le Pacifique | danse contemporaine à Grenoble

Les missions du Pacifique | CDC

Il met à disposition ses ressources artistiques, humaines et administratives,  pluralité de moyens souples et évolutifs pour accompagner les artistes dans leur démarche de création.
Il est présent tout au long de la chaîne de fabrication des œuvres, favorise leur rayonnement régional, national et international :
repérage, aide à la structuration, production, diffusion et suivi des compagnies.
Il s’engage dans la formation des danseurs, l’éducation artistique, l’action culturelle.
Il développe des projets européens, crée des réseaux, s’associe à d’autres structures culturelles sous des formes variées et complémentaires.
Il s’ouvre  à tous les  publics, défend des esthétiques, des genres, des styles variés : spectacles, répétitions ouvertes et présentations
publiques, lectures des œuvres, pratiques corporelles, conférences, échanges.


  • Stacks Image 93

    Caption Text

    Link
  • Stacks Image 94

    Caption Text

    Link
  • Stacks Image 95

    Caption Text

    Link
  • Stacks Image 100

    Caption Text

    Link
  • Stacks Image 112

    Caption Text

    Link
  • Stacks Image 113

    Caption Text

    Link
  • Stacks Image 114

    Caption Text

    Link
  • Stacks Image 115

    Caption Text

    Link
  • Stacks Image 116

    Caption Text

    Link
  • Stacks Image 117

    Caption Text

    Link
  • Stacks Image 118

    Caption Text

    Link
  • Stacks Image 119

    Caption Text

    Link
  • Stacks Image 120

    Caption Text

    Link
  • Stacks Image 121

    Caption Text

    Link


Les espaces

Environnement : quartier des Alliés – ancien site industriel Pacific
Superficie : 970 m2

Infrastructures
• Studio Pacifique Nord : boîte noire de 290 m2 (gradin de 100 places, gril technique, son, lumière)
• Studio Pacifique Sud : 170 m2
• Patio entre les deux studios de 80 m2
• Vestiaires, loges, douches, cuisine
• Local technique de 100 m2 (atelier et stockage de décors)
• Espace bureaux de 100 m2
• Logements pour les artistes :
- Un appartement équipé et meublé, de type T3 de 63m2, composé de 2 chambres. Chambre 1 : avec 2 lits simple 90x190 ; Chambre 2 : avec 2 lits double 140x190, d’un séjour avec un coin cuisine et un coin nuit avec un canapé-lit de 140x190, d’une salle d’eau, d’un wc indépendant, soit une capacité de 8 couchages maximum.
- Un appartement de type T1 équipé et meublé de 20m2, composé d’une pièce de vie avec un coin cuisine et un coin nuit (un canapé-lit de 140x190 + un lit en mezzanine de 140x190) et d’une salle d’eau avec wc, soit une capacité de 4 couchages maximum.

Voir la fiche technique avec plan au format PDF
Le Pacifique | danse contemporaine à Grenoble
L'équipe du Pacifique

Marie Roche
directrice artistique
Philippe Quoturel
responsable du développement
Tatiana Galleau
responsable de la formation, de l’Europe
// remplacée par Marion Francillon
chargée des relations publiques et de la communication
Marianne Tournon
administratrice
André-Paul Venans
directeur technique

Michèle Ferrier-Barbut
présidente de l’association
Denise Faivre
secrétaire de l’association

Shimine Ibarra
entretien